samedi 8 août 2009

En train a travers le Kazakhstan


Etant donne le temps qu'il nous reste et les conseils de presque tous les cyclos que l'on a rencontre, nous avons decide de couper le voyage en traversant le Kazakhstan en train. Notre voyage a velos a travers l'Altai russe devait donc s'arreter a Bisk, premiere grande ville rencontree. Nous avons bivouaque juste avant pour etre a l'aurore a la gare et essayer d'acheter un billet pour Barnaul d'abord puis pour Bishkek, capitale du Kirghistan. Finalement a Bisk on ne pouvait s'occuper que du premier tout petit troncon. Pour essayer de gagner un maximum de temps, nous decidons de prendre le bus. Avec les velos rien de moins complique, ca nous prendra finalement la journee pour trouver un bus avec une soute suffisante pour que, en poussant bien et avec l'aide des deux chauffeurs, les velos et les sacoches acceptent de rentrer... Joachim en est malade, mais a l'arrivee, nous avons l'agreable surprise qu'il n y ait pas de casse.

Nous voici a Barnaul, grande ville russe sur la ligne de train Novosibirsk-Tashkent ou Novosibirsk-Bishkek. En resume resume, parce que notre creneau internet s'epuise : Pas de place dans aucun train avant une ou deux semaines. Un peu desesperes on passe la nuit a l'hotel. On reporte le probleme au lendemain. Toujours rien d'officiel. On nous conseille de tenter notre chance aupres du controleur du train complet qui passe le jour meme. Finalement avec l'aide de professeurs d'allemand russes, on negocie des places, cheres, mais on est dans le train et 36h plus tard, on est cense etre a Almaty. En fait, les deux couchettes prevues ont ete vendues a 9 personnes, nous compris. On fera donc une tres (trop) grande partie du voyage assis dans la cabine du dit controleur ou debout dans le couloir du wagon, les deux velos entierement demontes sur la plateforme entre 2 wagons...
Mais le trajet se passe plutot bien, les velos plus reposes que les cyclistes! Le Kazakhstan c'est plat et ca a l'air plutot monotone et tres tres chaud. Qu'est ce que l'on a bien fait de le passer en train ! Pour finir, apres avoir un peu negocie, nous descendons, deux jours plus tard, a Otar, 150km apres Almaty. C'est a cet endroit que la ligne de train Barnaul-Tashkent est la plus proche de Bishkek.

Kirghistan nous voila...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire